lundi 2 novembre 2015

20 jours en Amérique du Nord, 3ème épisode: New York City!

New York City... Quand nous avions décidé d'aller en Amérique du Nord, c'était pour moi une évidence d'y faire une étape. Au départ, c'est le voyage que j'aurais bien imaginé en amoureux, craignant de traîner trois boulets adorables petits garçons d'un bout à l'autre de la ville. Et pourtant: New York est bien plus kid-friendly qu'on ne le croit (si on en oublie ses couloirs de métro d'un autre âge), et toute la famille a A-DO-RE! Alors, si vous partez avec des enfants en bas-âge, commencez par leur offrir le livre sur New York de la collection Mes P'tits Docs: ce livre est gé-nial pour eux. On leur explique en avance ce qu'on va voir, leur enthousiasme et leur énergie pour tenir de longues journées n'en est que multiplié.

Jour 16: Arrivée à New York.
Nous partons très tôt de Cape Cod pour en profiter un maximum, et nous arrivons ainsi vers 13h dans notre appartement Airbnb à Brooklyn (que je recommande: spacieux, rénové, et propriétaire adorable qui nous a prêté une poussette pour Petit A, voir ici). Alors que Papa et Petit M vont rendre la voiture de location à l'aéroport, je file chez B&H remplacé notre appareil photo qui a rendu l'âme avec Petit A et Bébé T. J'ai cru mourir dans les escalier du métro avec un bébé porté, un toddler qui ne voulait pas marcher et une poussette + 30 degrés dehors. B&H, le paradis de l'électronique, une boutique qui vaut le coup d'oeil avec ses tapis roulants qui descendent les marchandises du 2ème étage aux caisses du RDC. Bref, une fois ces étapes indispensables réalisées, nous nous retrouvons au niveau du Rockfeller Centre. Nous achetons le New York City Pass qui nous permettra de visiter 6 attractions (Top of the Rock, Empire State Building, Statue de la Liberté, MET, Musée d'Histoire Naturelle, Intrepid Sea Air Space Museum). Le jour même, nous l'étrennons en allant admirer la vue du sommet du Rockfeller Centre (Top of the Rock), à couper le souffle. Nous ne manquons pas évidemment le Lego store avant de repartir, avant d'aller vers un tour à Time Square. Un bon moyen de commencer à rentrer dans l'ambiance de la ville.

Jour 17: Statue de la Liberté et Lower Manhattan
S'il y avait UN lieu que les enfants voulaient absolument visiter, c'était la statue de la Liberté. Je ne vous raconte pas leur mine déconfite quand je leur ai expliqué qu'on ne pourrait monter que dans le piédestal (vu que nous avons 3 minus de moins de 1m20 ET que la montée dans la couronne était bookée pour les 3 mois à venir). Assez rapidement, Petit A nous a dit qu'il montera "quand je seras grand": ouf! Alors, un conseil, pour la visite, démarrez-tôt! Les vérifications de sécurité sont assez lourdes (avant la montée dans le bateau et avant la visite). Nous sommes arrivés à l'embarcadère à 8h30 (!), et nous sommes montés très rapidement dans un bateau. Quelques heures plus tard, nous avons croisé des bateaux archi bondés qui avaient tendance à légèrement pencher. Entre la visite de la statue, de l'île puis d'Ellis Island et son musée de l'immigration (qui vaut le détour), il faut compter une grosse demi-journée. De retour sur Manhattan, nous avons flâné dans le quartier des affaires, fais une pause déjeuner dans la cafétéria / déli Art Déco Zeytuna (voir ici). Nous avons ensuite poursuivi vers le site de Ground Zéro et terminé par les alentours du City Hall... le temps que Petit A ne tombe dans une fontaine (peu profonde et par 30 degrés). La soirée se terminera chez nos cousins.

Jour 18: Musée d'Histoire Naturelle et Central Park
La journée de la veille avait été un poil fatigante pour les garçons (vu que nous sommes rentrés à quasi minuit): nous démarrons cool, sans contrainte d'heure, avec le Musée d'Histoire Naturelle. Certes, visiter un musée avec 3 petits mecs de 0 à 5 ans, ça peut paraître suicidaire ambitieux; mais s'il y en a un qui va susciter leur intérêt, c'est bien celui-ci! La visite est un peu décousue, impossible pour nous de tout lire, car les garçons sont trop excités par les reconstitutions, la baleine bleue à l'échelle, les squelettes de dinosaures, mais nous avons passé un très bon moment. En début d'après-midi, nous poursuivons par un pique-nique tardif dans Central Park avec des victuailles achetées chez Zabar's (voir ici). Leur panini au pastrami est délicieux. Nous terminons la journée avec une promenade dans Central Park et un saut à Time Square, le seul endroit de NY où nous avons trouvé des cartes postales (surtout achetez les timbres dans une poste, au risque de les payer 50% plus cher à Time Square, surtout s'il vous en faut une vingtaine).

Jour 19: Empire State Building, Intrepid Sea Air Space Museum, Le Village, Lower East Side, Brooklyn Bridge
Pour notre avant dernier jour, le programme a été plutôt dense (sachant que nous avons ajouté l'étape au Village parce que nous avions un peu de temps en milieu d'aprem, hahaha). Tout comme la Statue de La Liberté, il vaut mieux prévoir de monter au sommet de l'Empire State Building de bonne heure pour éviter l’affluence. C'est donc vers 8h30 que nous arriverons au guichet. Comment faisons-nous pour décoller aussi tôt (sachant que nous avons une quarantaine de minutes de trajet porte à porte) avec des loulous qui ne savent pas prendre un petit déj en moins de 30min? Nous emportons leur petit déj: chocolat "tiède" versé dans des bouteilles avec bouchons sport et sandwich au beurre d'amande qui ont rencontré un énooooorme succès pendant les vacances. Et je trimballe des compotes en gourde, des raisins secs et amandes en pagaille, ils adorent ça. Bref, la visite de l'Empire State Building débute par une expo super intéressante sur sa construction, son planning (serré, le projet ayant même été terminé en avance). La vue est évidemment époustouflante, mais à choisir, si nous n'avions pu en faire qu'un seul, j'aurais opté pour la vue depuis le Rockfeller Center (tour General Electrics) d'où l'on a une meilleure vue sur Central Park... et sur l'Empire State Building!
Après la visite, que nous terminons tôt (forcément), nous flânons jusqu'à la gare de Grand Central, que l'on voit dans pas mal de films, avant de filer déjeuner chez Burger joint (voir ici) que l'on nous avait conseillé. Quand je vous dis que je suis prête à traverser la ville pour goûter quelque chose... Ce petit bar à Burgers, caché derrière un rideau noir dans le hall d'un grand hôtel, est bien connu des locaux. Les frites étaient si bonnes que pour une fois, je les ai terminées.
L'après-midi, nous avions prévu LA visite pour faire hyper plaisir aux garçons (y compris le papa): Intrepid Sea Air Space Museum. Pari réussi, pour ce musée porte-avion! Nous avions prévu de finir la journée par un dîner chez Katz's puis aller voir le pont de Brooklyn au coucher de soleil. Comme nous avions encore du temps, nous décidons de nous POSER (oui, poser, nous avons arrêté de marcher) deux heures au Washington Square Park à Greenwich Village - bon en vrai les enfants ont crapahuté sur les jeux - tandis que nous profitions de divers spectacles de rue autour de la fontaine du parc. Pour le dîner, nous avions donc prévu d'aller chez Katz's (voir ici), à peine un détour, pour un sandwich Reuben au pastrami comme on n'en avait jamais. Un truc énorme, fondant à souhait, on le termine, on se regarde:"c'était bon, hein? Allez, on en reprend un autre?". T'es sûr que c'est raisonnable. "Attends, on en mangera pas deux fois des comme ça". Bon allez, on craque.
Nous terminons cette journée en beauté par une traversée à la tombée de la nuit du Pont de Brooklyn: c'est juste magnifique (et bondé, hein). Et oui, Petit M, 5 ans, trotte encore, je ne sais pas comment il fait. Petit A est mort, et Bébé T dort tranquillement en porte-bébé JPMBB.

Jour 20: Metropolitan Museum of Art et Central Park
Dernier jour à NY... Snif, ça file... On y va un peu plus cool que la veille, quand même. Après avoir vu de l'extérieur le Musée Guggenheim, fait un dernier pique-nique dans Central Park (acheté à Dean&Deluca), nous tentons une visite du célèbre Metropolitan Museum of Art (ou MET). Je ne vous cache pas qu'il ne faut pas être trop ambitieux avec des enfants, mais grâce aux dépliants qui leur est dédié, les enfants s'amusent à chercher des objets. Puis Petit A s'endort dans la poussette, ce qui nous permet de faire toute l'aile dédiée à l'Art Moderne avec un Petit M plutôt intéressé. Le musée est beaucoup trop grand, et nous n'en voyons qu'une petite partie (avec un rapide passage par l'Egypte qui intéressera aussi Petit M). Franchement, il faudrait y consacrer deux ou trois jours pour tout voir. L'après-midi s'écoule rapidement, le taxi nous attends à 18h pour partir vers l'aéroport...

Contre toute attente, les enfants ont plutôt bien tenu le rythme, hyper motivés par tout ce qu'il y avait à voir dans cette ville. Un réel plaisir de les voir autant s'émerveiller, et continuer à parler de ce voyage des semaines après. Si vous le pouvez, essayer d'y consacrer une semaine complète.

Côté pratique:
- Nous avions opté pour la 7 Days Unlimited Metrocard (rentabilisé à 14 trajets, ça va assez vite).
- Nous avons pris le New York City Pass, qui peut être acheté à la première attraction du Pass que vous ferez. Elle est valide 9 jours et permet de visiter 6 sites prédéfinis. Faites-bien vos calculs, car selon ce que vous choisirez, elle ne sera rentabilisée qu'au bout de 4 ou 5 sites. Je dois reconnaître que les sites couverts sont quand même parmi ceux que l'on visite en premier à New York, donc si vous avez au moins 5 ou 6 jours sur place, ça peut vraiment valoir le coup.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...